Abondance, rareté, équité

 La crise climatique est une crise provoquée par l’abondance des énergies fossiles dont l’extraction à grande échelle accroît le stock de CO2 dans l’atmosphère. Cette abondance a favorisé celle des marchandises qui encombrent les espaces naturels et celle des humains qui compriment les habitats des autres espèces vivantes.

Pour stabiliser le réchauffement provoqué par le trop plein de CO2 dans l’atmosphère, Il faut viser la neutralité climatique en maniant deux armes : rationner une énergie fossile bien trop abondante ; investir dans la biodiversité pour préserver le foisonnement du vivant.

Une tarification carbone redistributive permettrait d’accélérer le rationnement de l’énergie fossile en rééquilibrant la croissance au profit de ceux aujourd’hui privés de l’accès aux ressources. En revanche, elle n’est pas l’outil permettant le réinvestir dans la diversité du vivant via la transition agroécologique : la seconde jambe de l’action climatique.

Lire l’intégralité de l’article : cliquer ICI

Télécharger l’article :

Retour à l’accueil

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :