Sanctions économiques : après les réserves de change, le pétrole et le gaz ?

L’aggravation du conflit Ukrainien a provoqué une nouvelle escalade des prix énergétiques qui profite à la Russie dont les exportations de gaz et de pétrole n’ont pas été visées par les sanctions économiques. Elargir les sanctions au secteur énergétique impliquerait un brusque freinage de la demande d’énergie par une action concertée de l’ensemble des paysLire la suite « Sanctions économiques : après les réserves de change, le pétrole et le gaz ? »

Quel est le poids exact de la France dans la « déforestation importée » qui touche l’Amazonie ?

La lutte contre la déforestation importée est un objectif largement partagé. Mais comment la mettre en œuvre ? A quel prix ? Pour quel résultat ? Je republie aujourd’hui cet excellent article de François-Michel Le Tourneau, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Martin Delaroche, Indiana University paru dans The Conversation. Il montre les limites de touteLire la suite « Quel est le poids exact de la France dans la « déforestation importée » qui touche l’Amazonie ? »

Nucléaire : le bon débat

Mon billet dans Les Echos complète l’article publié la semaine dernière dans The Conversation : Le débat sur le nucléaire a beaucoup tourné autour de la fermeture de Fessenheim. L’accord politique passé entre François Hollande et les Verts il y a dix ans a finalement été concrétisé sous Emmanuel Macron, un président plutôt pronucléaire ! Mais les bonnesLire la suite « Nucléaire : le bon débat »

Nucléaire : « Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie … ? »

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Le nucléaire fait partie des sujets clivants, trop souvent traités sous forme d’opposition binaire entre pros et antis. Nucléaire : On/Off ? titre par exemple l’ouvrage de François Lévêque. L’auteur y livre une analyse économique incontournable sur le risque et les coûts induits de la sûreté nucléaire. Il yLire la suite « Nucléaire : « Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie … ? » »

Bourse : la revanche des pétrolières

En octobre 2020, ExxonMobil, la fameuse majore américaine, avait été dépassée en Bourse par NextEra, un développeur d’énergie renouvelable. L’arrivée d’un nouveau monde bas carbone ? La désillusion est forte en 2021 où les pétrolières ont taillé des croupières aux énergies renouvelables. Rapide analyse à partir d’un article de The Economist. Les cours de BourseLire la suite « Bourse : la revanche des pétrolières »

Un arbre vieux de 5000 ans !

Cet article paru dans The Conversation est passionnant et fait bien réfléchir : serons-nous capable de tirer profit de l’expérience des ces vieux pins : ralentissement des rythmes, frugalité, protection contre les excès de la compétition ? A lire et à méditer et coup de chapeau à l’auteur ! Vivre extrêmement vieux… comme le pin aristé DansLire la suite « Un arbre vieux de 5000 ans ! »

Climat : quels vœux pour 2022 ?

Comme il est de tradition, j’ai plaisir à présenter mes meilleurs vœux à tous les visiteurs de ce site ouvert au printemps dernier, pour une année 2022 pleine de projets et, aussi, de réalisations ! L’année 2021 a été riche en matière climatique. Je retiens trois points majeurs qui ont fait l’objet d’analyses dans leLire la suite « Climat : quels vœux pour 2022 ? »

La Stratégie Nationale Bas Carbone doit viser les -55% en 2030

Dans un avis rendu cette semaine, le Haut Conseil pour le Climat rappelle que la Stratégie Nationale Bas Carbone est en décalage avec les objectifs climatiques adoptés les 10-11 décembre 2020, il y a un peu plus d’un an. Ces objectifs visent une réduction de 55% des émissions de gaz à effet de serre entreLire la suite « La Stratégie Nationale Bas Carbone doit viser les -55% en 2030 »

Empreinte carbone : les trois thermomètres de l’action climatique

Christian de Perthuis, Université Paris Dauphine – PSL Pour chaque pays, il existe trois façons de mesurer les rejets de gaz à effet de serre : l’empreinte territoriale calcule les rejets de gaz à effet de serre à l’intérieur des frontières d’un pays ; l’empreinte de consommation, ceux résultant des usages finaux de biens et services ; etLire la suite « Empreinte carbone : les trois thermomètres de l’action climatique »

Après Glasgow

Dans la chorégraphie propre aux sommets climatiques, l’illusion est donnée qu’une brochette de chefs d’Etat, se rencontrant le temps de faire une belle photographie, aurait la capacité de décider du scénario climatique dans lequel le monde va s’engager. Les COP durent deux semaines. Moins de 4 % d’une année qui en compte 52. L’action climatique seLire la suite « Après Glasgow »