15 Ans de marché carbone : la fixation du plafond d’émission

Article paru sur le blog ID4D de l’AFD dans le cadre de l’étude 15 ans de marché carbone publiée par Confrontation Europe.

Sur le marché carbone, la fixation du plafond est la décision la plus cruciale : elle conditionne le degré de contrainte qui pèse sur les acteurs, et, partant, la plus ou moins grande rareté qui fera monter ou baisser le prix. Pour mieux comprendre son fonctionnement, il convient d’examiner comment a été prise cette décision depuis son lancement.  

Un système de rationnement avec flexibilité Fondamentalement, un système d’échange de quotas est un mécanisme de rationnement avec flexibilité : on plafonne les émissions de CO2 concernées, puis on introduit de la souplesse en autorisant les échanges de droits à émettre. D’où l’expression cap & trade souvent utilisée par les économistes. Le prix du quota qui en résulte incite simultanément les producteurs et les consommateurs à se détourner des énergies fossiles…

Pour lire l’intégralité de l’article, merci de cliquer ICI.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :