Covid-19 et CO2 : la finance peut-elle contribuer à la convergence des luttes ?

En 2020, la lutte contre la circulation du virus a nettoyé le ciel et fait baisser les émissions de CO2 comme nul autre événement auparavant. La recherche d’une plus grande résilience face à la pandémie a renforcé l’action face au risque climatique. S’agit-il d’une conjoncture fortuite qui disparaîtra avec l’amenuisement de la charge virale ? Sous le choc de la pandémie, les sociétés pourraient au contraire amorcer un virage plus durable vers la résilience, en faisant converger la lutte contre la circulation des virus et celle contre la prolifération du CO2 . Cet article examine comment une telle convergence pourra s’organiser à moyen et à long termes et trace quelques voies permettant à la finance d’y contribuer véritablement.

Cet article a été publié dans le numéro spécial  Quelle finance pour une économie durable ? de la revue Responsabilité & Environnement des Annales des Mines, coordonné par mon collègue et ami Ivar Ekeland.

Pour accéder à l’intégralité de l’article, merci de cliquer sur l’image :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :