Comment ont évolué émissions et empreinte carbone durant le quinquennat ?

Depuis 2005, baisse simultanée des émissions et de l’empreinte climat

A la suite de ma tribune dans Le Point sur la « planification écologique » annoncée par Emmanuel Macron, j’ai reçu beaucoup de questions sur deux sujets : 1) le rythme de baisse des émissions nationales 2) l’évolution de l’empreinte climat qui intègre les émissions incorporées dans les importations. Faisons un point rapide à partir des données disponibles.

Le rythme de baisse des émissions a-t-il doublé durant le quinquennat ?

Cette affirmation figure dans le programme d’Emmanuel Macron. Elle a été reprise par le candidat pendant son débat télévisé avec Marine Le Pen.

Les données permettant de suivre l’évolution des émissions sont celles de l’inventaire national des gaz à effet de serre. Cet inventaire est réalisé chaque année par le CITEPA pour l’ensemble des gaz à effet de serre. Les données d’inventaire sont transmises chaque année à l’UE puis aux Nations Unies pour le suivi de nos engagements internationaux.

Données de l’inventaire national. Pour l’année 2021, estimation à partir du baromètre mensuel du CITEPA.

Les données annuelles disponibles couvrent les années 1990 à 2020. Pour 2021, nous avons utilisé les données du baromètre mensuel du CITEPA. La série historique révèle une rupture de tendance en 2005. De 1990 à 2005, les émissions semblent stabilisées sur un plateau horizontal. A partir de 2005, elles s’orientent à la baisse.

La meilleure tendance qui peut être calculée (à partir du logiciel standard Excel) sur la période 2005 à 2021 est une tendance linéaire, montrant une diminution de 8,4 Mt d’équivalent CO2 chaque année (avec un coefficient de corrélation R2=0,94). Les émissions durant les cinq dernières années qui se superposent avec le dernier quinquennat se situent bien dans cette tendance, le rebond des émissions en 2021 remettant juste au-dessus de la droite de tendance après la chute de 2020 provoquée par le COVID.

D’après nos observations, le quinquennat d’Emmanuel Macron ne s’est donc accompagné, ni d’une accélération, ni d’un ralentissement de la baisse des émissions. Cependant, la prolongation de la tendance observée ne nous conduirait pas à une baisse de 55% des émissions de gaz à effet de serre en 2030, le nouvel objectif européen qui nous oblige, mais vers -40 %. Il sera donc urgent d’accélérer la baisse des émissions durant le prochain quinquennat !

Comment évolue l’empreinte climat du pays ?

Beaucoup de lecteurs de l’article du Point indiquent que l’indicateur des émissions sur le territoire, calculé par le CITEPA, leurs semble moins pertinent que celui de l’empreinte climat intégrant les émissions incorporées dans les importations et retranchant celles des exportations. Beaucoup pensent que l’empreinte carbone continue d’augmenter alors que les émissions sur le territoire reculent. Qu’en penser ?

Le service statistique du Ministère de l’Ecologie, le SDES, calcule depuis quelques années l’empreinte climat pour les trois principaux gaz à effet de serre. De 1995 à 2010, on dispose d’une année tous les cinq ans, la série devenant annuelle depuis. Cette statistique a fait l’objet d’une sérieuse révision en 2021 (courbe orange sur le graphique ci-dessous) par rapport à l’estimations initiales de 2020 (courbe en rouge) qui avaient été utilisées par le Haut Conseil pour le Climat dans un rapport sur la question.

Ces corrections ont été suffisamment importantes pour raconter une nouvelle histoire. En se basant sur l’ancienne série, on pouvait avancer que l’empreinte carbone était encore en hausse en 2018 relativement à 1995. C’est manifestement ce que pense la majorité des lecteurs qui ont réagi sur ce point. Avec les nouvelles estimations, il apparaît que l’empreinte stagnait sur un plateau avant 2005 pour diminuer ensuite à un rythme comparable à celui des émissions de l’inventaire. (voir graphique ci-dessous et en haut de l’article).

Les dernières données disponibles suggèrent donc que la baisse de l’empreinte climat du pays s’est opérée à un rythme voisin de celui des émissions sur le territoire depuis 2005.

Ancienne et nouvelle série de l’empreinte climat ne racontent pas la même histoire !
La robustesse des nouvelles estimations de l’empreinte

On pourrait alors se demander si les nouvelles estimations de l’empreinte sont plus robustes que les anciennes. Le calcul de l’empreinte climatique est en effet complexe car il faut multiplier les hypothèses sur les facteurs d’émission tout au long des chaînes de valeur pour les produits importés et exportés.

Mon opinion est que les nouvelles séries sont nettement plus robustes que les anciennes. Elles sont en effet bien plus en cohérence avec les informations qu’on peut trouver dans les bases de données internationales de référence.

Pour le CO2 (environ les 3/4 de l’empreinte), on dispose de trois bases de données sur l’empreinte : La base de données du Ministère couvre la période 2010 à 2020 et donne une estimation pour les années 1995, 2000 et 2005 ; la base de données du Global Carbon Budget couvre la période 1990 à 2019 ; celle de l’OCDE couvre la période 2005 à 2015. La nouvelle estimation du Ministère de l’écologie ne converge pas totalement avec celles de l’OCDE et du Global Carbon Budget, mais elle est bien plus compatible avec elles.

Reste bien entendu l’essentiel : la baisse de l’empreinte climat du pays n’est pas du tout suffisante pour nous mettre en cohérence avec les trajectoires visant la neutralité climatique vers le milieu du siècle. Il est donc urgent de l’amplifier !

Sources : OCDE, Global Carbon Budget, Ministère de l’Ecologie

Télécharger les données utilisées pour faire les graphiques

Lire l’article sur les trois empreintes climatiques dans The Conversation :

Retour à l’accueil

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :